Avis Manga – Black Clover T8 ?>

Avis Manga – Black Clover T8

Détails
Titre original : Burakku Kurōbā Editeur : Kazé Auteur : Yûki Tabata Traduction : Date de sortie : 27 septembre 2017 Pages : 192 Prix : 6,79 €
Retrouver toutes mes chroniques mangas
Tous les articles sur la saga Black Clover

Nous voici de retour pour Black Clover 8 ! C’est fou comme ça va vite, vous pouvez lire toutes les chroniques concernant les tomes précédents sur la page dédiée à Black Clover !

Résumé :

Dans un monde régi par la magie, Yuno et Asta ont grandi ensemble avec un seul but en tête : devenir le prochain Empereur-Mage du royaume de Clover. Mais si le premier est naturellement doué, le deuxième, quant à lui, ne sait pas manipuler la magie. C’est ainsi que lors de la cérémonie d’attribution de leur grimoire, Yuno reçoit le légendaire grimoire au trèfle à quatre feuilles tandis qu’Asta, lui, repart bredouille. Or plus tard, un ancien et mystérieux ouvrage noir décoré d’un trèfle à cinq feuilles surgit devant lui ! Un grimoire d’anti-magie…

Cet article peut contenir des spoilers à propos de l'histoire. N'hésitez pas à lire les chroniques précédentes !

Mon avis sur Black Clover 8

On retrouve notre troupe de joyeux lurons préférés quelques instants après la fin du tome précédent. Un molosse surpuissant de l’œil Maléfique du Crépuscule venait d’apparaître et de terrasser tous ceux qui tentaient de le repousser.

Vet n’est pas n’importe qui, il fait partie du Troisième Œil, troupe d’élite de l’œil maléfique du crépuscule et possède une magie bestiale, redoutable… Tous tentent de le combattre, mais i lest vraiment trop puissant. Même Luck et Magna, en si mettant à deux en même temps n’y arrivent pas et se font battre plate couture.

Noëlle, dans son combat contre Vet, se révèle totalement. L’entraînement qu’elle a eu dans le tome précédent l’a bien aidé et a surtout permis à son pouvoir de se décupler. Elle est la première à blesser ce type, jusque là, intouchable. Elle évolue vite et est un personnage très important dans l’histoire, de par sa famille et son statut. Elle sera une alliée très intéressante pour Asta.

Asta, quant à lui, se fait rapidement dépasser également. Malheureusement, son épée d’anti-magie seule ne parvient pas à rivaliser avec un si grand pouvoir. Heureusement pour lui, des personnes inattendues viennent lui prêter main forte et en unifiant leur pouvoir, ils peuvent enfin tenter de rivaliser avec Vet, mais ce ne sera pas de tout repos et ils devront dépasser les limites de leur magie.

Globalement, le combat est dantesque. On ne s’ennuie pas du tout. À la fin, on voit enfin ce que le grimoire d’Asta abrite, même si on nous avait mis la puce à l’oreille dans un tome précédent, et je peux vous dire que ça va chier dans les prochains !

Les dessins sont toujours excellents. J’ai eu, je l’avoue, un peu de mal de temps en temps à décrypter le combat entre les différents protagonistes, tellement il y a d’éléments sur les planches. Cela n’enlève en rien le plaisir de lire cet énième tome des aventures d’Asta. D’ailleurs, dans ce huitième tome, on apprend pas des masses de choses, c’est un tome principalement axé sur le combat contre Vet, cependant, on a quelques infos bien distillées à propos de l’origine de l’œil maléfique du crépuscule. Par contre, aucune trace de Yuno dans ce tome :'(

Profitez des meilleurs prix sur Amazon !

Ce que j'en pense !

Un tome purement jouissif. Il y a uniquement de l’action, du dépassement de soi et bien sur de la magie !Ma note : 18/20

Laisser un commentaire