Avis Manga – Street Fighting Cat T1 ?>

Avis Manga – Street Fighting Cat T1

Détails
Titre original : Editeur : Doki-Doki Auteur : SP Nakatema Traduction : Date de sortie : 05 juillet 2017 Pages : 190 Prix : 7,50 €
Retrouver toutes mes chroniques mangas
Tous les articles sur la saga Street Fighting Cat

Doki-Doki sort ce mois-ci une nouvelle série totalement déjantée, Street Fighting Cat, axée sur la vie nocturne de nos amis les félins. Comme c’est désormais courant, les deux premiers tomes ont une sortie simultanée afin d’attirer le plus de lecteurs possible ! 🙂

Résumé:

La nuit, quand les humains s’endorment, les chats prennent possession des rues et des toits et passent en mode badass ! Poussés par leurs instincts ancestraux, les chefs de bande défendent ou agrandissent leur territoire à coups de griffes et de crocs pour écarter les plus retors des chats de poubelle ! Suite à une rencontre inattendue, Hige, un matou errant tombé tout en bas de l’échelle sociale féline, se retrouve entraîné dans le tourbillon des rivalités entre les clans qui règnent sur les différents quartiers.

Mon avis sur Street Fighting Cat T1

C’est le deuxième titre axé sur les chats que Doki-Doki publie en peu de temps. Après Sa Majesté le Chat, ce titre se concentre sur la vie nocturne des chats sur fond de gangs félins.

L’histoire est celle de Hige, signifiant « moustache » en Japonais, et de son meilleur ami de l’époque, Torao, souhaitant monter dans la hiérarchie féline. Malheureusement, Hige, pas très courageux abandonne son fidèle ami lors d’une bagarre et devint alors le paria du quartier. Lors d’une bataille perdue d’avance par Hige et au moment où il s’y attendait le moins, un nouvel « ami » le sauve de la débandade et ils vivront ensemble des aventures trépidantes pour monter les échelons de la hiérarchie féline. On y trouve beaucoup d’humour un peu potache, des fois bien sentie et d’autres moins mais globalement, on esquisse quelques sourires. Les combats sont pas mal,

Là où c’est sympa, c’est qu’en fait, on se rend compte que même si ce sont des chats, c’es vachement humanisé et on peut facilement imaginer ces scènes dans certains pays / quartiers où les mafias sont actives. Le côté que j’apprécie moins et la narration un peu lourde. En fait, les 3/4 du texte ne sont pas les bulles de dialogues mais les pensées de Hige. C’est assez lourd au moment de la lecture… L’avantage de la saga c’est qu’elle se termine en 4 tomes. Je pense que c’est largement suffisant pour terminer l’histoire de notre ami « Moustache ».

Les dessins ne sont pas foufou, un peu brouillon même, d’autant plus que j’ai eu du mal à distinguer les chats les uns des autres. Pour la compréhension de l’histoire, c’est pas top. Je reconnais juste deux ou trois chats, mais pas plus. De plus, je ne sais pas si c’est voulu ou non par l’auteur ou l’éditeur, mais les nuances de gris utilisées sont peu nombreuses et le rendu perçu est un peu cheap, renforçant encore une fois l’aspect un peu brouillon.

Profitez des meilleurs prix sur Amazon !

Ce que j'en pense !

Street Fighting Cat est un manga un peu décalé, qui ne me correspond pas forcément mais qui peut plaire à ceux qui aiment ce genre ce style particulier d’histoire et bien évidemment, les chats.

J’ai passé un bon moment, mais je ne sais pas si la suite me tentera.Ma note : 14/20

Laisser un commentaire