Avis Manga – Sukedachi 09 T1 ?>

Avis Manga – Sukedachi 09 T1

Détails
Titre original : Editeur : Kurokawa Auteur : Seishi Kishimoto Traduction : Date de sortie : 09 juin 2016 Pages : 240 Prix : 7,65 €
Retrouver toutes mes chroniques mangas
Tous les articles sur la saga Sukedachi 09

Voici mon avis sur le premier tome de Sukedachi Nine (ou 09), un seinen de d’anticipation sociale publié par Kurokawa et signé de Seishi Kishimoto, mangaka de Satan 666.

Résumé:

Fondamentale, dérangeante, jouissive et implacable, cette série vous tiraille brillamment entre désirs et conscience, grâce au trait précis et percutant de l’auteur.

Véritables incarnations de la loi du Talion dans le Japon féodal, les  » Sukedachi « , des guerriers d’élites, ont disparu après des siècles de présence… mais les voici de retour au sein d’une organisation gouvernementale pour appliquer leur justice : impitoyable, irrémédiable et définitive !

Bras vengeurs, assassins, mercenaires, anges exterminateurs ou démons… qui sont ces guerriers aux multiples noms ? Face à une société moderne qui semble trop laxiste vis-à-vis de la criminalité, les Sukedachi reviennent pour rétablir un justice radicale qui a fait ses preuves.
Mais où s’arrête la justice et où commence la vengeance ?

Mon avis sur Sukedachi 09 T1

Entre plusieurs lectures shonen, j’aime bien lire quelques seinens qui me remettent les idées en place. Ici, elles seront bien remises en place avec nos nouveaux amis, les Sukedachis. D’emblée le pictch me rappelle « Ikigami préavis de mort », également publié chez Kazé que j’ai commencé il y a quelques mois et pour lequel j’ai eu un gros coup de coeur et surtout, qui fait réfléchir sur notre société et notre condition.

Au début, on suit des affaires sans lien, cependant tout prend son sens assez rapidement. On apprend l’histoire de la Loi de Réparation ainsi que ce que son les Sukedachi. On ne devient pas un Sukedachi par hasard. En effet, les membres de l’unité d’exécution sont nécessairement des victimes ou proches de victimes et savent donc ce que ressentent les proches qui font leur demande d’éxecution de loi de réparation. Après un jugement dont on ne voit pas grand chose, la sentance tombe. Les membres de notre unité « très » spéciale rencontrent les bénéficiaires de cette loi et décident collégialement de l’exécuteur qui sera en charge de ce dossier.

J’aime beaucoup la manière dont les cas sont traités. Même si les crimes sont violents, elle n’est pas inutile et tout l’intérêt réside dans l’empathie et la compassion dont l’exécuteur fait preuve envers les victimes lors de l’exécution de le peine requise. L’histoire se met rapidement en place après les deux premiers chapitres. On en découvre plus sur le passé de Yuji, sur les débuts de l’unité ainsi que l’affaire criminelle à l’origine de cette loi. On se pose beaucoup de question durant la lecture. Est-ce que cette loi a une utilité ? Est-ce morale ? Est-ce qu’elle aurait sa place dans une société telle que la nôtre ? Je ne pourrai y répondre mais ce sont des questions qui se posent et qui font réfléchir et j’adore les œuvres qui me font réfléchir car j’ai l’impression qu’elles laissent une trace !

Les dessins sont certes classiques mais sont très jolis tout de même. Il y a beaucoup de détails sur les planches et il y a un truc que j’ai apprécié de ouf, le charisme des Sukedachis. Ils ont chacun leur spécificité mais tous un charisme à toute épreuve. Les blessures de Yuji font peur à voir et témoignent la violence du crimes dont il a été victime avec sa famille.

Seishi Kishimoto, le mangaka, n’est pas un inconnu. Déjà par son nom de famille, puisque son frère jumeau n’est autre que l’auteur de Naruto. Seishi est connu lui pour Satan 666, manga d’excellente qualité que je recommande à tout le monde, au même titre que celui-ci ! 🙂

Ce que j'en pense !

Sukedachi 09 est un excellent manga d’anticipation sociale, qui nous prend aux tripes. Je suis pressé de lire la suite car je veux savoir ce que deviennent les Sukedachis et surtout comment Yuji évolue dans ce monde où la vengeance a été légiférée. Ma note : 18/20

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.