Avis Netflix – Code 8 ?>

Avis Netflix – Code 8

Fraichement débarqué sur la plateforme Netflix, Code 8 est une production hollywoodienne arrivée en Direct to DVD en France au début de l’année 2020. L’anonymat le plus total. Heureusement pour le film, Netflix lui donne une seconde chance de séduire le public français.

Synopsis :

Dans un monde où 4% de la population est née avec des pouvoirs surnaturels, et où ces personnes sont discriminées et traquées sans relâche, un ex-malfrat et un trafiquant de drogue possédant un don de télékinésie s’allient pour mettre fin à un dangereux réseau de criminels.

Bande annonce de Code 8, disponible sur Netflix

Mon avis sur Code 8

Porté par les cousins Amell, Stephen et Robbie, le film se déroule dans un monde parallèle où 4% de la population est dotée de pouvoirs spéciaux. Sévèrement réprimée, ces potentiels héros sont à peine considérés comme citoyens et vivent pour la plupart, dans la misère.

C’est dans ce contexte que Connor, incarné par Robbie Amell se met à travaillé pour un gang afin de récolter de l’argent nécessaire pour soigner sa mère, « mutante’.

Le principe du film me fait un peu penser aux X-Men ou même à My Hero Academia ! Nous avons d’un côté un faible pourcentage de la population doté de pouvoirs et de l’autre, les « humains » qui les craignent et les persécutent.

La réalisation est de bonne facture, j’ai souvent peur du rendu des effets spéciaux sur ce genre de films, ici ça passe bien. Il n’y en a ni trop, ni trop peu. La trame du film, bien que « banale » est bien suivie, pas de sensationnel, pas d’héroïsme mal placé.

Globalement, le film qui dure à peine plus d’1h30, passe bien. Les 2 têtes d’affiche que sont Robbie et Stephen Amell portent le film et nous délivrent une copie plus que propre, rassemblant tous les ingrédients d’un bon divertissement !

Note : 4 sur 5.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :