Avis: Green Blood de Masasumi KAKIZAKI ?>

Avis: Green Blood de Masasumi KAKIZAKI

Détails
Titre original : Green Bloog Editeur : Ki-oon Auteur : KAKIZAKI Masasumi Traduction : Date de sortie : 04 juillet 2013 Pages : 224 Prix : 7,65 €

The-Grim-Reaper-035

Pendant de longues années j’ai perdu l’envie de lire des mangas, principalement parce que les séries que j’appréciais été longues, trop longues. J’ai repris dernièrement parce que j’ai découvert quelques saga qui méritent vraiment le détour et qui sont en partie terminées. Dernièrement j’ai lu la série Assassin’s Creed Awakening éditée par Koon et que j’avais vraiment appréciée. Aujourd’hui je vous propose mon avis sur la saga Green Blood disponible en 5 tomes seulement.

Résumé:
À Manhattan à la fin du XIXe siècle, misère, criminalité et prostitution ravagent le quartier de Five Points, immense ghetto où échouent tous les laissés-pour-compte du rêve américain. La pègre, qui a corrompu les autorités, y fait régner sa loi. Au sein de la marée d’immigrants qui transitent par New York jour après jour, le jeune Luke Burns s’efforce de rester honnête et joue les dockers pour survivre.
Il sait, comme tout le monde, que le clan mafieux le plus dangereux de la ville, les Grave Diggers, s’appuie sur des assassins impitoyables pour asseoir son autorité. Mais ce qu’il ignore, c’est que le plus célèbre et le plus redoutable d’entre eux, le Grim Reaper, n’est autre que son frère aîné, Brad…

Green Blood nous plonge donc dans une histoire assez sombre et violent mais n’en oublie pas moins les personnages. Les deux frères sont très charismatiques et on prend plaisir à suivre leur histoire commune et leurs petites aventures individuelles. Le plus jeune est un acharné de travail, généreux, qui travaille toute la journée pour subvenir aux besoins alors que son grand frère, sans que que le petit ne le sache, est un tueur redoutable et redouté. On assiste impuissant aux dilemmes proposés aux deux frères et à la dualité qui s’installe entre les deux, mais ce n’est pas qu’une affaire d’argent… Les personnages secondaires ou de passages sont aussi développés et apporte un plus à l’histoire.

La lecture est intense, fluide et tout est digne d’intérêt. Masasumi KAKIZAKI nous offre une saga violente, profonde et critique. Les dessins sont d’une intensité sans égal. J’ai jamais vu des dessins aussi noirs, intenses, détaillés, ou tout ce que vous voulez. Pour vous dire, j’ai eu du mal à lire un autre manga tellement la différence entre les dessins était flagrante… Le mangaka Masasumi KAKIZAKI est un auteur à suivre, notamment depuis son one-shot HideOut, digne d’intérêt et est un gage de qualité et de profondeur.

Ma note: 18/20. Un vrai coup de cœur !

Laisser un commentaire