Avis Manga – Gift ± T1 ?>

Avis Manga – Gift ± T1

Détails
Titre original : GIFT PLUS MINUS Editeur : Komikku Auteur : Yuka Nagate Traduction : Arnaud Delage Date de sortie : 26 janvier 2017 Pages : Prix : 8,50 €

Gift ± est un seinen publié par Komikku qui sort le 26 janvier 2017, publié depuis 2015 au Japon. C’est un manga est réservé à un public averti et vous allez comprendre pourquoi avec la suite de l’article.

Synopsis:

Tamaki Suzuhara est une mystérieuse jeune fille qui manie le scalpel comme personne.Avec son associé Takashi, elle s’est spécialisée dans la vente d’organes. Leurs proies sont les pires rebuts de la société, les criminels les plus infâmes qui ne méritent plus de  vivre ! Un manga coup-de-poing dans lequel l’immoralité devient morale !

On feuilletant les pages on comprend rapidement qu’il ne faut pas laisser ce manga entre toutes les mains. En effet, le sujet est assez lourd mais ce sont surtout les dessins réalistes qui peuvent choquer. On se croirait au milieu de la scène. Certains dessins photoréalistes vous donneront la chair de poule. Le trait fin allié aux contrastes précis nous donnent une belle palette des talents du mangaka. On ressent les émotions de la « victime » et les motivations et la détermination du bourreau.

L’histoire nous plonge dans le milieu du trafic d’organes au Japon. Un monde cruel où il faut attendre plusieurs années et avoir un poil de chance pour pouvoir bénéficier d’une greffe. Un monde qui est malheureusement réaliste et qui, dans notre cas, favorise les transplantations illégales d’organes. On suit Tamaki, une jeune lycéenne assez spéciale. On le comprend dès les premières pages qui mettent déjà en appétit pour la suite. Elle parait assez froide et insensible au point de pratiquer des « vols » d’organes sur des patients qui selon elle, le méritent. En effet, elle ne s’en prend qu’aux criminels et aux rebuts qui n’ont plus rien à apporter à la société, mis à part sauver une vie. Elle livre donc ces organes avec son associé à des « médecins » qui vont pratiquer la greffe sur les personnes au bout du rouleau et qui sont prêtes à payer des millions. Je ne vais pas tout vous révéler sur l’histoire mais il semblerait qu’il y ait un lien entre Tamaki et un médecin, même si on ne sait pas trop encore de quoi il retourne. Il y a plusieurs petites intrigues qui semblent également se développer et qui pourraient devenir intéressantes à l’avenir, notamment si l’intrigue principale évolue bien également et notamment, pourquoi Tamaki exerce cette « profession » clandestine.

J’ai eu un peu de mal à comprendre certaines relations entre certains personnages jusqu’à la dernière partie où on nous explique qui est qui, et surtout pourquoi certains personnages en sont arrivés à ce stade. On en rencontre beaucoup qui peuvent se révéler intéressant, un médecin notamment qui à l’air d’avoir beaucoup à cacher et qui m’intrigue beaucoup ainsi qu’un détective, mais je ne vous en dis pas plus…

Par rapport à la comparaison faite avec Dexter, par l’éditeur, je ne dirai pas que c’est « un Dexter au féminin » car le titre mérite plus que ça. À part notre héroïne qui ne tue pas par plaisir et les découpages en règles de corps en règle, les différences sont bien là. Déjà, il n’est pas question d’un flic ou d’un personne du milieu et pour le moment, Tamaki ne tue pas pour assouvir ses besoins primaires comme notre ami Dexter. Mais si vous aimez la série, je pense que vous accrocherez sans problème au titre ! 🙂

Profitez des meilleurs prix sur Amazon !

Ce que j'en pense

Gift ± est un titre accrocheur qui est parti pour développer une histoire bien plus profonde et complexe qu’il n’y parait. Le visuel est pour le moment le gros point fort du titre et j’espère que l’histoire suivra. Ma note : 17/20

2 réactions au sujet de « Avis Manga – Gift ± T1 »

  1. Komikku parle beaucoup de ce manga depuis quelques temps et il m’intriguait beaucoup ! J’étais ravie de voir que tu l’avais lu. Ton article me donne encore plus envie de me le procurer (bien que je n’ai pas encore lu Somali, faute aux cours…). Cependant, avant de l’acheter je regarderai un peu les planches, car je sais que je ne supporte pas lorsque c’est trop poignant. Merci pour cette chronique très intéressante 🙂

Laisser un commentaire