Un Mac est un PC ?>

Un Mac est un PC

mac pc

Je m’attaque aujourd’hui à ce qui est peut-être l’une des confusions les plus fréquentes en informatique – fréquente parce qu’entretenue par des gens qui gagnent des sous avec. Il s’agit de cette légende urbaine qui voudrait qu’un “Mac” soit un ordinateur à part, radicalement différent des autres ordinateurs, ceux que l’on désigne habituellement par le sigle “PC”.

Si vous pensez que c’est le cas, désolé de vous l’apprendre, mais vous retardez d’une vingtaine d’années. À l’époque, la firme Apple avait bel et bien créé un ordinateur d’un type spécial, baptisé “Macintosh”, et qui était assez différents de ceux qu’on trouvait sur alors le marché. Mais ce n’était pas le seul : chaque marque d’ordinateurs était très spécifique. Mon vieil Amiga, par exemple, n’avait rien à voir non plus avec ce que l’on appelle aujourd’hui “PC”.

Mais qu’est-ce qu’on appelle “PC”, au juste ?

Il s’agit, vous l’aurez compris, d’un type spécifique d’ordinateurs. Type qui a existé à peu près à la même époque que les deux autres sus-cités, et qui s’est par la suite imposé. Le nom initial était “Personnal Computer” (ordinateur personnel), et c’était une marque déposée de la firme IBM.

Lorsque les PCs d’IBM ont commencé à devenir de plus en plus répandus, on a vu apparaître d’autres ordinateurs construits sur le même modèle, et reprennant donc le mode de fonctionnement de celui-ci. Ils ont été regroupés sous l’appellation générique de “compatibles PC”, puis avec le temps, le “compatible” s’est perdu, et ils sont devenus simplement des “PCs”, bien que la plupart d’entre eux ne vienne pas de chez IBM.

Les ordinateurs que nous désignons aujourd’hui par “PC” peuvent être assemblés par un grand nombre de firmes différentes (Dell, Acer, Asus, Packard Bell, Hewlett Packard, MSI, etc…), voire même être par vous fabriqués à partir de pièces détachés sans aucun problème. Nous utilisons cette appellation générique, puisque tous ces ordinateurs ont la même structure et le même mode de fonctionnement.

En particulier, chacun d’entre eux possède une pièce que l’on appelle un « processeur », qui fonctionne avec un jeu d’instructions particulier. Tous les “PCs” ont des processeurs reconnaissant le même jeu d’instruction, c’est ce qui leur permet de faire tourner les mêmes logiciels.

Or, depuis vingt ans, les ordinateurs conçus par Apple ont évolué, jusqu’à devenir matériellement extrêmement proche des PCs. La seule grande différence qui restait au début des années 2000 était que leur processeur utilisait un jeu d’instruction différent, qui rendait donc la compatibilité plus difficile.

Mais depuis 2005, Apple a décidé de changer de type de processeur, et leurs ordinateurs utilisent maintenant exactement le même jeu d’instructions que les autres. Depuis 2005, donc (voire même plus tôt, si l’on prend un point de vue plus large), Apple ne fabrique plus des “Macintosh”, mais des PCs exactement comme les autres (sauf qu’il y a une pomme sur la coque).

Pourquoi, alors, cette différenciation qui n’a plus lieu d’être persiste-t-elle ?

Eh bien, les ordinateurs Apple ont une certaine réputation d’excellence, qui justifierait leur prix souvent largement plus élevé. Les pièces utilisées seraient de grande qualité. Je dis seraient, parce que, vous l’aurez deviné, c’est faux. Ou du moins, ce n’est plus vrai depuis un certain temps. J’en ai eu un pas trop ancien, je l’ai démonté, et je peux vous certifier que les pièces qu’on trouve dedans sont tout ce qu’il y a de plus moyen de gamme, rien qui différencie de ce qu’offrent certains de leurs autres concurrents. Et quand bien même, un PC haut de gamme resterait un PC.

Non, la seule différence, mais c’est là que nous sommes en plein dans la confusion, c’est qu’ils sont vendus avec un système préinstallé différent. La plupart des ordinateurs habituellement désignés par “PC” sont prééquipés de Microsoft Windows, tandis que Apple fournit son propre système d’exploitation, appelé MacOS.

Seulement voilà : un système d’exploitation, ça se change. Le matériel et le logiciel sont deux entités bien distinctes, et l’on peut parfaitement installer Windows sur un ordinateur Apple actuel. On pourrait d’ailleurs aussi bien installer MacOS sur un ordinateur de marque différente. (C’est interdit par la licence sous laquelle le système est placé, mais cette clause n’est ce me semble pas valide dans la loi française.)

D’ailleurs, à ce sujet, vendre un système d’exploitation en même temps que le matériel sans vous laisser le choix, cela s’appelle de la vente liée, et c’est censé être interdit. Malheureusement, ce n’est pas toujours évident de faire valoir ses droits.

Et puis, des systèmes d’exploitations, il n’en existe pas que deux.Et le problème, en raisonnant en terme de matériel plutôt qu’en terme de systèmes, c’est qu’on les oublie plus ou moins volontairement.

Jetez un œil chez les vendeurs de jeux vidéos, par exemple : un certain nombre d’entre eux sont estampillés “PC/Mac”, ce qui indiquerait donc qu’ils peuvent tourner sur les deux sans aucun problème. Or, la plupart du temps, ils peuvent tourner sur Windows et sur MacOS, mais ne sont pas conçus pour les autres systèmes, que ceux-ci tournent sur un PC (de chez n’importe quel constructeur, Apple compris) ou sur un vieux Macintosh.

Attention donc au vocabulaire : si on considère que ça peut être le diminutif de “MacOS”, parlez de “Mac” autant que ça vous chante pour désigner le système d’Apple, mais n’oubliez pas que le système n’est pas lié au matériel. Les ordinateurs Apple actuels sont des PCs au même titre que les autres, et “PC” ne veut surtout pas dire “machine avec Windows dessus”.

Cet article, est à la base rédigé par Elzen, que je remercie car il permet la diffusion de cet article !

3 réactions au sujet de « Un Mac est un PC »

  1. Ce sont des ordinateurs personnels oui.
    En revanche la plupart des composants sont des versions connues pour leur stabilité:
    mémoire; chipset son et ethernet ou wifi…
    Là ou son équivalent propose une dalle TN un mac est équipé bien souvent d’une IPS très haute résolution. L’aluminium est plus cher que le plastique et resiste mieux.

    De part leur conception et l’expérience utilisateur qu’ils proposent les Mac sont encore des PC à part que ceux qui les critiquent ne sont nullement forcé d’aimer et encore moins de les critiquer. Quand on connait les taux de retours des modèles HP; Asus; Acer…
    Quand on voit le bios d’un HP et la difficulté d’installer autre chose proprement que ce qui y est déjà… donner des leçons sur Apple moi ça me fait sourire.

    Pour conclure tu veux nous faire de la sémantique sur les termes Mac et PC mais j’ai du mal à discerner tes motivations. Cela ressemble plus à une attaque de la marque qu’un jugement objectif de leurs produits.

    à bon entendeur…!

  2. D’ailleurs pour répondre au premier commentaire, je critique seulement le fait que des gens différencient les PC des Mac, alors que ce sont la même chose.

    Ensuite, kita59, je suis un peu d’accord avec toi sur le fait que c’est très très cher et qu’on peut avoir des performances équivalentes pour bien moins cher ailleurs, mais est-ce que la qualité du matériel est identique ? Je ne sais pas, et d’ailleurs je ne sais même pas si Apple utilise des composants de meilleurs qualités que les autres de nos jours.

  3. J’ai un PC portable DELL est il est en aluminium et il ne coute bien moins cher qu’un PC Apple (certain on d’ailleurs des taches jaune sur la coque) pour des performances équivalente.
    Apple c’est plus une marque de prestige je trouve

Laisser un commentaire