[Critique Ciné] La dame en noir ?>

[Critique Ciné] La dame en noir

LA-DAME-EN-NOIR-affiche

Cette semaine j’ai été voir le film La Dame en noir qui voit le retour au cinéma de Daniel Radcliffe ainsi que la célèbre société de production britannique, celle qui représente le berceau du cinéma d’épouvante des années 50 et 60, la société Hammer.

Si vous ne connaissez pas ce film, je vous mets le résumé: Arthur Kipps, jeune notaire à Londres, est obligé de se rendre dans le petit village perdu de Crythin Gifford pour régler la succession d’une cliente récemment décédée. Dans l’impressionnant manoir de la défunte, il ne va pas tarder à découvrir d’étranges signes qui semblent renvoyer à de très sombres secrets. Face au passé enfoui des villageois, face à la mystérieuse femme en noir qui hante les lieux et s’approche chaque jour davantage, Arthur va basculer dans le plus épouvantable des cauchemars…

Mon avis:

Malgré une histoire assez banale, avec l’arrivée d’un jeune notaire dans une ville cachant un lourd secret, James Watkins (réalisateur d’Eden Lake) parvient à fabriquer une atmosphère lourde et pesante. Le jeu d’ombres ainsi que les apparitions bien dosées confèrent à l’ensemble une sensation aussi magnétique qu’effrayante.

Cependant, le film possède un point noir, hormis la fin du film un peu facile, vient du choix de l’acteur principal, en effet il est père de famille, ce qui dérange avec sa carrure de jeune adolescent. Ce qui dérange le plus avec Daniel Radcliffe, c’est son air assez stoïque, peu importe ce qu’il se passe, aucune expression ne se dégage vraiment de son interprétation peu importe ce qu’il se passe autour de lui.

Pour conclure, ce film est un film de genre correct, en particulier quand on regarde les sorties de ces derniers mois, mais il laisse un arrière gout d’inachevé, en particulier à cause de la fin trop “facile”.

Ma note: 14/20

Laisser un commentaire