Pourquoi je n’utiliserais plus Google Adsense pour monétiser mon blog ?>

Pourquoi je n’utiliserais plus Google Adsense pour monétiser mon blog

Google-Adsense-Alternatives

Le titre de ce post peut vous paraitre étrange mais en faite il est claire, simple et précis, je n’utiliserais plus le système de publicité made in Google (Google Adsense), je vous expliquerais pourquoi dans la suite de cet article.

1) Le peu de résultats pour de petits site web:

En effet, ma première remarque tient au faite que les petites sites ne gagnent rien, ou quelques euros par mois (environ 6€ en moyenne) pour pas moins de 1 000 visiteurs. En prenant compte qu’il faut 70€ pour recevoir notre argent, il faut compter pas moins de 10 mois, voire un an en comptant les mauvais mois (peu de clics). Ca vous fait réfléchir ?

2) Les comptes Google Adsense désactivé pour rien:

La deuxième raison est que, vous l’aurez peut-être remarqué, beaucoup de compte de Adsense, sont désactivé pour rien, sans aucune explication donnée. Même si on fait une réclamation, elle n’aboutie jamais (ou presque) à un rétablissement du compte et de sa somme due, même si le blogueur est de bonne foi. (C’est arrivé à plusieurs de mes amis blogueurs et à moi même une fois)

3) Il y a bien plus efficace:

Hé oui il y a bien plus efficace que Google Adsense. Même si le meilleur moyen pour les gros blogs/sites de gagner pas mal d’argent et de rentabiliser/monétiser son blog sans se fatiguer, pour les petits blogs / sites, c’est une autres histoire.

En effet, d’autres moyens pour monétiser son blogs, plus efficacement, il y a les systèmes d’affiliation que propose Amazon par exemple. Il y a aussi les ventes de liens, qui sont bien plus efficace, mais il faut avoir un contenu de qualité pour que les annonceurs veulent bien investir sur votre blog/site. Personnellement j’utilise Linklift, une plateforme de vente de lien allemande.

Conclusion:

Voilà pourquoi je n’utiliserais plus le service Google Adsense, bien sur il y a d’autres raisons, mais ce sont mes principales motivations. Je vous invite à réagir sur cet article dans les commentaires de cet article.