Avis Manga – Inspecteur Kurokôchi T.1 ?>

Avis Manga – Inspecteur Kurokôchi T.1

Détails
Titre original : Kurokôchi Editeur : Komikku Auteur : Dessin : KÔNO Kôji Scénario : NAGASAKI Takashi Traduction : Date de sortie : 19 mars 2015 Pages : ~200 Prix : 8.50 €
Retrouver toutes mes chroniques mangas

Inspecteur Kurokôchi est un manga publié par la petite maison d’édition Komikku, qui est en train de faire son petit bonhomme de chemin avec de plus en plus de titres de qualité. Le premier tome est sorti le 19 Mars 2015 en France (7 tomes actuellement disponibles) et est pré-publié depuis 2016 dans Manga Goraku au Japon.

Résumé :

Keita Kurokôchi est membre de la deuxième brigade d’investigation. C’est un inspecteur corrompu dont la connaissance des pires secrets des politiciens et hommes d’affaires de la préfecture lui confère un pouvoir énorme.
Ce flic fait horreur au novice Shingo Seike, officier envoyé par l’agence de la police nationale. Mais le jeune policier découvre bientôt chez le vieux ripou un objectif colossal que nul ne soupçonne !
Découvrez un polar haletant qui vous entraînera dans les mystères enfouis du Japon contemporain !

En voyant la couverture la première fois, j’ai de suite était intrigué par le style de dessin qui n’est pas un dessin que j’ai l’habitude de voir. Cependant, après quelques pages je me suis vite rendu compte que le dessin était d’un niveau exceptionnel. Ils fourmillent de détails par-ci par-là et le plus extraordinaire est la transcription des émotions des personnages. En premier lieu notre cher ami Keita peut passer de la colère à l’humour noir en à peine deux cases de manière remarquable, sans que l’on est besoin de lire les bulles associées. D’ailleurs il a une tête très particulière, de sorte à ce qu’elle ne passe pas inaperçue avec une mine trapue, un regard lourd associé à des sourcils épais, un double menton et une barbe mal rasée. Les autres personnages et décors ne sont pas en reste avec des détails fins et nombreux qui permettent une immersion rapide et totale dans l’univers de Kurokôchi.

Ceux qui aiment les polars ne seront pas déçus. On commence directement dans le vif du sujet avec Kurokôchi qui ne peut pas s’empêcher de jouer les ripoux et de gagner de l’argent là où il peut. Cela vient sûrement du fait qu’il fasse parti d’une brigade un peu particulière de la police judiciaire. En effet, il s’occupe essentiellement des dossiers brûlants sur les hommes influents, comme les politiciens, les hommes d’affaires et tout ce qui concerne la criminalité en col blanc. Il a donc accès aux dossiers compromettants et peut facilement en user pour son propre compte. Obligé de faire équipe avec une nouvelle recrue, Shingo Seike, lors d’une affaire de meurtre, Kurokôchi assume complètement son statut de flic véreux et ne cherche même pas à cacher ses combines. Seike découvrira alors que derrière l’abominable type qu’est Keita se cache un homme encore plus dangereux avec des objectifs ambitieux.

Le scénario commence très bien avec deux personnages aux antipodes et qui pourtant devront se faire confiance mutuellement afin d’avancer dans leurs objectifs respectifs. L’écriture de Nagasaki est très intelligente, elle nous happe pour ne jamais nous lâcher. Les répliques et dialogues mordants de Kurokôchi font mouche à chaque fois et les intrigues judiciaires sont claires et s’emboitent les unes dans les autres.

Ce que j'en pense

Inspecteur Kurokôchi est un excellent polar qui mêle habilement enquêtes policières avec fond de corruption et humour noir sans pour autant être compliqué à lire et doté de dessins d’une finesse absolue. On aime ce genre de titre et on en redemande le plus vite possible. À lire absolument ! Ma note : 17/20

Laisser un commentaire