Avis – NBA 2K16 ?>

Avis – NBA 2K16

Après un long moment sans avoir mis les mains sur un jeu de basket, je reviens cette année avec le très attendu NBA 2K16 ! L’Eurobasket de septembre m’a remis dans le bain et j’avais hâte de pouvoir y jouer en voyant les trailers que 2K mettaient en ligne.

Le mode carrière est le mode où j’ai passé (et j’y suis toujours d’ailleurs) le plus de temps tellement on a de choses à faire. Dans un premier temps, on a l’aventure Livin’ Da Dream imaginée et réalisée par Spike Lee en personne qui nous prend un bon 5 à 6 heures en regardant les cinématiques. Cette aventure débute au lycée lorsque notre personnage commence à prendre de l’importance dans son équipe, continue par son entrée en université, que vous avez la possibilité de choisir, et après, la NBA avec la Draft et le début de votre carrière professionnelle. Il n’y aura pas que des matchs de basket-ball mais également un point de vue plus social et familial puisque votre famille, votre meilleur ami et votre agent seront à vos côtés continuellement. Une fois cette partie passée, votre joueur aura terminé son année de « rookie » et vous avez la possibilité de changer d’équipe. Ainsi votre « vraie carrière » commence. Dans le mode carrière, vous avez la possibilité de gérer vos contrats publicitaires, vos entrainements, les rencontres et vos connexions (personnes du milieu du Basket-Ball) avec qui vous pouvez sortir, vous entrainer ou rencontrer vos fans.

nba_2k16

Graphiquement le jeu en impose. Tout est fidèlement reproduit, jusqu’au plus minuscule tatouage des joueurs. Malheureusement quelques joueurs sont complètement ratés et plus particulièrement ceux des 25 équipes d’Euroligue présentes dans le jeu. On voit que le championnat européen est clairement moins important pour eux… Sinon on prend pleins les yeux et le spectacle est vraiment impressionnant. On retrouve tout l’univers visuel du basket, les émissions d’avant / après match, interviews joueurs, les mascottes qui font n’importe quoi à la mi-temps, les salles remplies qui donnent une ambiance énorme en play-off. Chaque détail est présent !

D’un point de vue gameplay, l’opus 2016 est beaucoup plus fluide et instinctif que ses prédécesseurs. Quelques actions ont été revues afin que l’on ressente mieux les actions et surtout que ce soit plus logique dans la manière de les déclencher. Notamment avec la gestion des passes courtes, longues, alley-oop ou autres. Des tonnes d’animations ont été ajoutées afin de rendre le jeu plus fluide et surtout plus réaliste. Aucun joueur, même s’il n’a pas le ballon ne restera sans rien faire sur le terrain, ça bouge toujours.

En terme de mode de jeu, on a de quoi faire avec l’énorme mode carrière notamment, le mode Mon équipe, le mode Manager Général qui vous prendront plusieurs dizaines d’heures chacun ! Dans le mode myGM (pour my General Manager) vous allez devoir gérer les entrainements, les joueurs, leur humeurs, les finances de la franchise, les transferts et même si vous le souhaitez recréer votre propre franchise de A à Z et la délocaliser. Le mode Mon équipe correspond lui à ce que l’on connait plus généralement dans FIFA avec le mode FIFA Ultimate Team mais selon moi, mieux3 construit et surtout avec beaucoup plus de contenu. Il y a également un mode multijoueur local toujours prenant et un multijoueur en ligne, par contre, les gens jouent toujours aussi perso, c’est incroyable.

NBA 2K16 est encore la simulation de basket-ball la plus aboutie qui soit. Tous les ans on se rapproche de la perfection et le spectacle est au rendez-vous. Jamais un mode carrière pour un jeu de sport n’a été aussi pointu et généreux en contenu et en opportunité (non je ne cible pas du tout les jeux de foot…). Chaque passionné ou même amateur de basket-ball trouvera son compte !

nba2k16_lebron_james

 

Détails sur le jeu
Console(s) : PC PS4 ONE PS3 360
Editeur : Visual Concepts - 2K Sports
Développeur : Visual Concepts - 2K Sports
Genre(s) : Sport
Date de sortie : 29 Septembre 2015
Ma Note : 19/20
Prix : 50€

2 réactions au sujet de « Avis – NBA 2K16 »

Laisser un commentaire